Savoir-apprendre

Quel est mon style d’apprentissage ?

Partage

Faut-il respecter son style d’apprentissage pour mieux apprendre ? Depuis les années 70, de très nombreuses études ont été menées pour optimiser l’acte d’apprendre et en faire un processus un peu moins aléatoire. Alors, comment faire pour connaître sa façon d’apprendre et perfectionner ses compétences ?

Si tu fais quelques recherches sur internet sur le style d’apprentissage, tu te trouveras peut-être comme moi vite découragé.e. Ça va dans tous les sens. Beaucoup parlent même de neuromythe, c’est-à-dire que la notion de style d’apprentissage n’aurait aucune validité dans la réalité. Explorons cela.

Une flopée de styles

En 2004, quatre chercheurs ont répertorié les différents styles d’apprentissages étudiés et « théorisés », ils en ont identifié 71 ! Faut-il vraiment parcourir la liste en détail pour trouver le sien ? Les trois les plus connus sont probablement les styles auditif (tu apprends avec des sons), visuel (tu apprends avec des images), et kinesthésique (tu apprends avec des sensations). Si tu veux te faire une idée des différents styles dénichés, je te conseille cet article : Ce que la recherche nous dit sur les styles d’apprentissage (ou retour sur un mythe tenace).

Un neuromythe

Mais surtout, aucune de ces recherches n’ont montré qu’on apprenait mieux si on connaissait son style d’apprentissage et qu’on le favorisait dans notre travail.

« Être ‘cerveau droit’ ou ‘cerveau gauche’, souvent associé à être plutôt créatif ou plutôt logique, est une métaphore qui n’a pas plus de fondement anatomique que l’expression ‘ne pas avoir les yeux en face des trous’. »

 Les neurosciences en éducation, chapitre 3

Pourtant, on a bien des préférences, non ? Je sais que moi je préfère lire un article. Ce n’est pas que je n’aime pas regarder une vidéo, mais ma préférence va vers l’écrit. On a tous des préférences, oui. Mais ça ne veut pas dire que j’apprends mieux si je lis plus d’articles que je ne regarde de vidéos.

POURQUOI JE DOIS CONNAITRE MON STYLE D’APPRENTISSAGE ?

Alors à quoi ça me sert de connaître ma façon d’apprendre ? Eh bien, pour faire le contraire ! J’exagère un peu, mais c’est l’idée. L’apprentissage efficace, il semblerait que ce soit un équilibre habile entre le connu et l’inconnu, la préférence et l’aversion, le confort et l’inconfort, le difficile et le facile.

La langue, on l’utilise dans une variété de situations. Un mot, une expression, peuvent s’utiliser dans beaucoup de contextes différents. Aussi, il est important d’apprendre à comprendre et utiliser ces mots et ces expressions dans de nombreux et différents cadres, et ne pas privilégier l’oral ou l’écrit.

De plus, on l’a déjà vu dans l’article Il faut faire des erreurs pour apprendre, on apprend mieux si on fait des accidents de parcours, si notre cerveau est surpris. C’est pour ça que je parle d’équilibre. Si c’est trop facile, tu t’ennuies, si c’est trop difficile, tu laisses tomber. Il faut donc trouver le juste milieu, des activités assez faciles pour être motivantes et assez difficiles pour être stimulantes.

Pour imaginer ces activités bien équilibrées, il faut se connaître. Et en particulier connaître sa manière d’apprendre, pour pouvoir sortir des sentiers battus, sortir de sa zone de confort, bref, se mettre un peu au défi.

Pour la petite histoire

Exprimer une préférence

Dans la section suivante, tu vas trouver une série de questions qui te serviront à identifier tes préférences en matière d’apprentissage. Écris tes réponses en utilisant les expressions suivantes :

Je préfère, je préfèrerais + nom ou verbe
J’aime mieux + nom ou verbe
J’aime (bien / beaucoup) + nom ou verbe
J’adore + nom ou verbe
J’ai un faible pour + nom
Je suis passionné.e / intéressé.e par + nom
J’ai pris goût à + nom
J’apprécie + nom
Je suis fou/folle de + nom
Nom ou verbe + Ça me plaît (beaucoup)

Je n’aime pas (beaucoup / du tout) + nom ou verbe
Je déteste + nom ou verbe
J’ai horreur de + nom
Je ne supporte pas + nom
Nom ou verbe + Ça ne me plaît pas (du tout)

COMMENT FAIRE POUR CONNAITRE MON STYLE D’APPRENTISSAGE ?

« Pour réussir le mieux possible à apprendre une langue étrangère, il faut à la fois savoir ce qui nous convient (connaître son ou ses styles d'apprentissage préférés) et quelles sont les approches possibles. Vous aurez donc deux buts principaux : l'identification de vos préférences en matière de style d'apprentissage et l'élargissement de l'éventail d'approches auxquelles vous pouvez faire appel. »

 CECR, Guide pour les utilisateurs, page 80

Voici maintenant une liste de questions auxquelles tu peux réfléchir pour identifier ton mode d’apprentissage préféré. Et pour ajouter un peu d’épices au processus, utilise les expressions de l’encadré « pour la petite histoire » 😉

Garde à l’esprit que les réponses que tu vas donner à ces questions peuvent changer. Comme toutes les préférences, elles varient selon l’humeur, l’âge, les envies, les besoins, la météo … 😁 Donc reviens à cette liste régulièrement !

Qu’est-ce que je préfère comme document à étudier ? (article, vidéo, podcast, …)
Quel type d’exercice je préfère / déteste ?
Est-ce que j’aime les règles, les exemples ?
Je préfère les concepts abstraits ou les exemples concrets ?
Est-ce que je préfère travailler une chose à la fois ?
Je préfère suivre un programme ou je préfère improviser ?
Je préfère suivre un programme, ou je préfère sauter d’un sujet à l’autre suivant mes questionnements ?
Je recherche une vue d’ensemble ou je préfère aller dans le détail ?
Je préfère imaginer un programme complet à l’avance ou je décide au coup par coup ?
Je préfère travailler en groupe ou tout seul ?
Je fais des activités uniquement parce qu’elles sont utiles, ou parce qu’elles sont amusantes ?
J’ai besoin d’un professeur qui me dise ce que je dois faire, ou je préfère décider par moi-même ?
Quand j’apprends quelque chose de nouveau, est-ce que j’aime l’expliquer à quelqu’un d’autre ?
Quand j’entends un mot, je vois une image dans ma tête ou les lettres qui composent le mot ?
Est-ce qu’il y a une émotion associée au mot ?
Quand je lis un mot, j’entends une voix dans ma tête ? La mienne ou celle de quelqu’un d’autre ?
Quand j’explique un mot, est-ce que je fais beaucoup de gestes ?

Les styles d’apprentissages sont donc un mythe si on croit que trouver son style puis le suivre nous permettra d’apprendre plus vite et mieux. En revanche, il est très utile de connaître ses préférences en matière d’apprentissage pour savoir les suivre, les mettre au défi, les contourner, les provoquer, les bousculer … C’est ce processus qui va nous aider à avoir plus de flexibilité et nous permettre de nous adapter à de nombreuses situations de communication différentes.

Et toi ? Quelles sont tes préférences ? Partage dans les commentaires 🗯 et n’hésite pas à poser tes questions, en bas de cet article, ou sous cette vidéo. Je ferai de mon mieux pour y répondre, sous la forme d’un article ou d’une vidéo sur YouTube.

Et si tu as aimé l’article, n’oublie pas de le partager sur ton réseau social préféré !

A bientôt,

Aline

Je laisse un commentaire

Télécharge le livre gratuit

Tu ne trouves pas d’occasions de pratiquer le français à l’oral ? Télécharge le livre gratuit où tu trouveras 84 idées pour parler français, même dans un pays non francophone.

En t’inscrivant, tu recevras aussi l’infolettre mensuelle. Tu pourras te désinscrire à tout moment. Je déteste les spams, donc ton adresse ne sera jamais ni revendue, ni cédée 🙂

Derniers articles
cdx-PDX sur Unsplash

Comment travailler la réception en autonomie ?

Réflexions
Il faut être actif pour apprendre efficacement

Il faut être actif pour apprendre efficacement