Savoir-apprendre

13 exercices pour améliorer la prononciation

Partage

Tu manques de confiance en toi pour parler en français ? Il peut y avoir de nombreuses raisons, et l’une d’entre elles, c’est que tu n’es pas très sûr.e de ta prononciation, tu ne sais pas si on va bien te comprendre. Avoir un accent quand on parle une langue étrangère est tout à fait normal, c’est même inévitable. Mais on peut travailler sur certains points stratégiques pour rendre la parole plus fluide, et pour gagner en assurance et être sûr.e d’être compris.e. Dans cet article, je te propose 13 exercices qui vont te permettre d’identifier les sons difficiles pour toi et de les travailler spécifiquement.

Mon expérience de musicienne m’a appris que pour pouvoir produire un son, il faut d’abord l’entendre. Il s’agit donc de former son oreille. Quand j’étais étudiante en musique, j’avais des cours de « formation de l’oreille ». C’étaient des cours de solfège, mais axés sur l’écoute et la reconnaissance des intervalles entre deux hauteurs de sons.

Pour la prononciation, en particulier des voyelles, on va faire quelque chose de similaire. Je te propose de de faire des exercices de discrimination. La discrimination, dans le cas de ces exercices, ça veut dire savoir faire la différence entre deux sons, c’est le fait de dire « non, ce n’est pas celui-là, c’est l’autre ». Ou bien de choisir le son adéquat parmi un groupe de sons.

Tu trouveras ci-dessous les liens vers quelques exercices que j’ai créés et publiés sur les réseaux sociaux et sur YouTube. Tu peux trouver d’autres exercices sur internet en tapant « phonétique » sur lepointdufle.net.

Exercice de discrimination 1

Retrouve cet exercice sur Instagram, Facebook et Pinterest

Exercice de discrimination 2

Retrouve cet exercice sur Instagram, Facebook et Pinterest

Exercice de discrimination 3

Retrouve cet exercice sur Instagram, Facebook et Pinterest

Exercice de discrimination 4

Retrouve cet exercice sur Instagram, Facebook et Pinterest

2. ECOUTER ET LIRE

Comme tu l’as probablement remarqué, un son peut s’écrire de différentes manières, en particulier en ce qui concerne les voyelles. Il peut donc être très utile de lire un texte tout en écoutant la transcription, pour pour associer un son à la manière dont il est écrit. Tu peux :

  • regarder une vidéo sur YouTube avec les sous-titres en français,
  • regarder une vidéo sur tv5monde.fr (> langue française > apprendre le français > B1/B2) en lisant la transcription ou en activant les sous-titres,
  • acheter un livre accompagné d’un CD audio. La Maison d’édition Hachette propose une collection « Lire en français facile » pour les niveaux A1 à B2.

Repère les passages difficiles pour toi : si tu as du mal à comprendre un mot ou un groupe de mots, relève-les et essaye d’en décomposer les syllabes. Puis répète-les.

Exercice bonus : faire des dictées

Et si tu veux pousser cet exercice encore plus loin, tu peux même faire des dictées. Je sais, le principe de la dictée risque de te rappeler des mauvais souvenirs de l’école, avec une grosse mauvaise note en rouge que tu as dû présenter à tes parents. Toujours est-il que la dictée est un bon exercice pour apprendre à associer les sons avec les mots écrits. Je te laisse le choix. Tu pourras trouver beaucoup de dictées en ligne, notamment sur le site de TV5 monde : https://dictee.tv5monde.com.

3. S’INFORMER SUR LA NORME

La prononciation du français répond à des règles. La plupart du temps. 😉

Si tu connais certaines règles d’orthographe et de pronociation, tu arriveras peut-être à y trouver une logique ! Tu peux trouver ces règles décrites sur internet :

4. APPRENDRE L’API

L’API, c’est l’alphabet phonétique international. C’est un alphabet qui a pour ambition de regrouper tous les sons de toutes les langues du monde. Il y a beaucoup de sons qui se retrouvent dans plusieurs langues, et d’autres qui sont spécifiques à une langue particulière. Il y en a 36 en français. Les connaître te permettra d’apprendre à les différencier.

Donc observe le carrousel ci-dessous, identifie les sons faciles et difficiles pour toi. Note-les quelque part, ils vont te servir pour les exercices qui vont suivre. Tu pourras retrouver et enregistrer ce carrousel sur Instagram, Facebook et Pinterest.

Les sons du français - voyelles orales
Les sons du français
Les sons du français
Les sons du français

5. FAIRE DES EXERCICES DE TRANSCRIPTION PHONETIQUE

Quand tu lis, est-ce que tu entends une petite voix dans ta tête qui prononce les mots que tu vois ? C’est cette petite voix qu’il est nécessaire d’entrainer à prononcer correctement les enchaînements de lettres que tu lis.

Tu peux former cette petite voix en faisant des exercices de transcription phonétique. Maintenant que tu connais l’API, tu vas t’amuser à « traduire » une phrase de l’alphabet latin vers l’alphabet phonétique.

Exemple : J’améliore ma prononciation en faisant des exercices de transcription phonétique.

> ʒameljɔʀ ma pʀonɔ̃sjasjɔ̃ dy fʀɑ̃sɛ ɑ̃ fəzɑ̃ dez egzɛʀsis də tʀɑ̃skʀipsjɔ̃ fonetik

Quand ta petite voix interne aura pris l’habitude de lire correctement les phrases en transcription phonétique, tu auras une prononcation bien plus fluide en français, tu verras !

Tu trouveras quelques exercices sur les réseaux sociaux, avec leurs corrigés :

Exercice de transcription phonétique n°1 - l'alimentation

Retrouve cet exercice sur Instagram, Facebook et Pinterest.

Exercice de transcription phonétique n°2 - la santé

Retrouve ces exercices sur Instagram, Facebook et Pinterest.

Exercice de transcription phonétique n°3 - les relations

Retrouve ces exercices sur Instagram, Facebook et Pinterest.

Exercice de transcription phonétique n°4 - la culture

Retrouve ces exercices sur Instagram, Facebook et Pinterest.

6. IDENTIFIER LES SONS LES PLUS DIFFICILES POUR TOI

A ce satde, tu as probablement une meilleure idée des sons du français qui sont les plus difficiles pour toi.

D’après mon expérience, ce sont certaines voyelles qui posent le plus de problèmes, comme le /y/, le /ə/, le /ø/ ou encore les voyelles nasales.

Mais il y a aussi certains enchaînements de consonnes qui peuvent être difficiles. Par exemple, j’ai eu plusieurs étudiants en Espagne qui avaient beaucuoup de mal à prononcer le mot « regarder » (ʀəgaʀde). L’enchaînement ʀ-g-ʀ-d était trop éloigné des sons qu’ils avaient l’habitude de prononcer.

Dans l’article 17 techniques pour apprendre le vocabulaire, je te conseille de te constituer un dictionnaire personnel avec des informations pertinentes pour les nouvelles expressions que tu rencontres. Tu pourrais donc aussi y ajouter la transcription phonétique de ces nouvelles expressions. Relever les mots, les sons et les syllables qui sont difficiles à prononcer pour toi, et les pratiquer régulièrement, en répétant d’abord les syllabes séparément.

Avoir un accent à couper au couteau - vidéo sur Instagram

Retrouve cette vidéo sur Instagram.

7. FAIRE DES GAMMES

Quand tu auras identifié les enchainements difficiles, tu pourras ensuite t’entrainer en faisant des gammes, comme les musiciens.

Si certaines voyelles sont difficiles pour toi, associe-les à des consonnes faciles, par exemple :

  • pa – pɛ – pœ – pɔ – pə – pø – po – pi – py – pu,
  • sa – sɛ – sœ – sɔ – sə – sø – so – si – sy – su, etc.

Pour les enchainement de consonnes, reprenont l’exemple de l’enchainement ʀ-g-ʀ-d venant du mot « regarder ». Pratique d’abord le premier groupe avec des voyelles que tu arrives bien à prononcer :

  • ʀag – ʀig – ʀɔg – ʀug.
  • Puis le deuxième : gaʀ – giʀ – gɔʀ – guʀ.
  • Puis le troisième : ʀad – ʀid – ʀɔd – ʀu

Puis quand tu te sens plus à l’aise, rajoute des voyelles plus difficiles :

  • ʀag – ʀɛg – ʀəg – ʀøg – ʀɔg – ʀig – ʀyg – ʀug, etc.

Retrouve quelques exercices de gammes sur les réseaux sociaux et sur YouTube :

8. REPETER ET IMITER

Te voilà maintenant fn prêt.e à répéter des phrases entières ! Ecoute la radio, des podcasts, des chansons, regarde des films, des séries, et relève des phrases qui te semblent utiles pour ta communication. Puisrépète-les en essayant d’imiter la prononciation le plus fidèlement possible.

Si tu rencontres des difficultés, décompose les phrases en mots, puis les mots en syllabes. Puis fais des gammes (voir point 7).

Si tu rencontres un mot dont tu ne connais pas la prononciation en lisant un texte, tu peux la vérifier

Vocabulaire

Si tu es en pleine conversation avec quelqu’un, et que tu ne comprends pas un passage, n’hésite pas à demander à la personne de répéter, ou de lui dire que tu ne comprends pas. Voici quelques expressions à retrouver sur Instagram, Facebook, Pinterest et LinkedIn :

quesaco ?
les expressions soutenues
Les expressions familières

9. LIRE A HAUTE VOIX

Lire un texte à haute voix n’est pas un exercice très naturel, mais excellent pour la prononciation 😉 Comme avant, relève les passages difficiles, puis sépare les mots, les syllabes et les sons.

Vocabulaire

Tu connais les « verbes du dire » ? Ce sont ces verbes qu’on utilise pour dire que quelqu’un est en train de dire quelque chose 😂 

Par exemple : « il a dit qu’il viendrait » ou « elle a affirmé que le contrat était signé ».  

Retrouve un visuel sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook & Pinterest) avec beaucoup de ces verbes, qui permettent de traduire une variété de manières de dire. Aussi, retrouve une vidéo sur Instagram qui explique le verbe « bafouiller ».

Les verbes du dire
Les verbes du dire
Les verbes du dire

10. S’ENREGISTRER

On n’entend pas toujours si on prononce un mot ou une phrase correctement, c’est-à-dire suffisamment correctement pour se faire comprendre 😉

Donc enregistre-toi, et écoute quels sont les mots et les enchainements qui manquent de fluidité. Note-les, décompose-les, et fais tes gammes !

11. ARTICULER

Il y a un exercice que j’ai appris en faisant du théâtre et que je trouve très utile pour améliorer sa prononciation et son articulation. C’est le fait de se mettre un crayon ou un stylo en travers de la bouche, entre les lèvres et les dents, et de mordre dessus pour ne pas le laisser tomber. Puis de parler ! C’est presque impossible de comprendre ce qu’on dit, bien-sûr, mais ça force à exagérer la prononciation des syllabes et à prendre son temps. Parfois, quand on a des problèmes de prononciation, c’est aussi parce qu’on essaye de parler trop vite, et on mange ses mots !

Manger ses mots - vidéo sur Instagram

Retrouve cette vidéo sur Instagram.

12. PRATIQUER DES VIRELANGUES

Un virelangue, c’est une phrase pas très naturelle composée justement pour sa difficulté de prononciation. Beaucoup d’enfants s’amusent à se mettre au défi de prononcer ces phrases le plus vite possible.

Les plus connues sont « un chasseur sachant chasser sans son chien est un bon chasseur » et « les chaussettes de l’archiduchesse sont archi-sèches ». Elles jouent sur l’alternance des sons /ʃ/ et /s/, qui est difficile, même pour un francophone natif !

Je te propose d’autres virelangues, composés d’enchainement souvent difficiles pour les personnes qui apprenent le français comme langue étrangère :

13. TRAVAILLER LA PRONONCIATION EN CONTEXTE

Si tu as lu les articles Comment définir des objectifs et Comment élaborer une tâche, alors tu sais que je te conseille de travailler ton vocabulaire, ta prononciation et ta grammaire dans un but précis, dans une démarche globale pour réaliser quelque chose de concret.

Imaginons que tu veuilles améliorer ton français parce que tu en as besoin dans ton travail, pour communiquer avec des clients francophones au téléphone, par exemple. Alors tu vas choisir de travailler ta prononciation pour un contexte : parler au téléphone. L’exercice de l’enregistrement (point 10) va t’être particulièrement utile, pour savoir si ton interlocuteur te comprend correctement.

Ton objectif va influencer tes choix : tu vas travailler ce dont tu as concrètement besoin. Tu vas choisir des exercices et des pratiques pour améliorer des aspects particuliers de ta prononciation, et donc rendre ton travail plus efficace. Et plus satisfaisant, parce que tu verras tes progrès de manière plus évidente.

Je t’invite à me rejoindre sur YouTube, dans la playlist « prononciation », où tu pourras choisir les exercices qui seront les plus utiles pour ton objectif.

Voilà pour ces 13 exercices pour améliorer la prononciation. Pour rendre le travail le plus efficace,

  • identifie les sons les plus difficiles pour toi,
  • entraine la petite voix dans ta tête en faisant des exercices de discrimination, de transcription phonétique et des gammes,
  • répète les mots et les phrases les plus utiles pour ta communication,
  • et travaille ta prononciation dans le cadre de tes objectifs.

Alors ? Quels sont tes objectifs ? Pourquoi as-tu besoin d’améliorer ta prononciation ? Partage dans les commentaires 💬 Et raconte aussi quels sont les sons les plus difficiles pour toi et les exercices qui sont les plus efficaces pour les améliorer.

Finalement, rejoins-moi sur les réseaux sociaux et sur YouTube pour retrouver tous les exercices, et si tu as trouvé l’article utile, partage-le !

A bientôt 😘

Je laisse un commentaire

Télécharge le livre gratuit

Tu ne trouves pas d’occasions de pratiquer le français à l’oral ? Télécharge le livre gratuit où tu trouveras 84 idées pour parler français, même dans un pays non francophone.

En t’inscrivant, tu recevras aussi l’infolettre mensuelle. Tu pourras te désinscrire à tout moment. Je déteste les spams, donc ton adresse ne sera jamais ni revendue, ni cédée 🙂

Derniers articles
cdx-PDX sur Unsplash

Comment travailler la réception en autonomie ?

Réflexions
Il faut être actif pour apprendre efficacement

Il faut être actif pour apprendre efficacement